Créer un site internet

Ballyboley forest

 
 

Forêt donc les arbres ont étaient plantés en 1957, située à proximité de la ville de Ballyclare en Irlande du Nord, cette forêt conçue par l’homme sur une ancienne plaine est nommée Ballyboley forest est destiné à la randonnée, à vélo, à pied ou avec son chien.

L’itinéraire de promenade fait 7,1 kilomètres et il faut environ 2 heures pour le parcourir, au programme des bois à perte de vue et un calme campagnard. Mais alors pourquoi un article sur cette forêt qui n’a rien d’extraordinaire, hormis d’être un lieu de nature ?

Hey bien, elle serait hantée. D’après mes informations, des disparitions auraient eu lieu entre le XVe siècle et XVIIe siècle. À ces dates-là, il est évident qu’il n’y avait pas de forêt, mais juste une plaine. En revanche, il en reste des marques distinctives comme des autels et des tranchées circulaire qui serait des anciens vestiges païens le tous enfoncés dans le nord-est de la forêt. De nos jours, les sentiers de la forêt sont balisés pour les promenades, mais il est possible que les habitués, évite un maximum de sortir de ses derniers. Des témoins aurait en effet aperçu quatre hommes vêtus d’une robe à capuche de couleur bruns (ou blanc pour certains), des colonnes de fumée sans qu’il y ai de feu, même s’il serait probable que ce soit en réalité des randonneurs peut scrupuleux du règlement qui ferait illégalement du feu. Évidement, il est difficile de savoir si les témoins ont vu les colonnes de fumée est ce qu’ils se sont approchés pour voir s’il y avait un feu ? Je n’ai pas plus d’informations. Des cris d’humains (principalement de douleur) mais aussi d’animaux se ferait entendre et ses sons serait précédait de l’apparition de quatre personnes en robe, qui tiendrait des sortes de torches (similaire aux torches servant jadis d’éclairage).

Ces quatre personnes seraient en fait des druides et les voix humaines et animales serait les sacrifices que ces derniers auraient réalisés de leur vivant. Il faut garder à l’esprit, qu’il est possible que les druides aient il y a bien des années réalisées des sacrifices autant humain qu’animales, c’est en tout cas ce qui a été découvert lors de recherches.

Ses druides fantômes, seraient visibles après ses fameux sons, mais de façon brève, sans mouvements, sans violence. Ils importuneraient aussi des campeurs sauvages de la zone. Il faut savoir que d’après la légende ce site serait la porte d’entrée vers « l’autre monde » une croyance qui s’accroche et qui expliquerait l’ensemble de ses phénomènes.

D’après Internet des articles seraient disponibles en ligne, mais je n’ai pas pu trouver les originaux, je vais donc vous présenter le peu que j’ai tout en sachant que rien n’est prouvé. En 1997, un couple de randonneurs traverse la forêt via les sentiers de cette dernière, ils entendront des cris de douleur provenant des sous-bois. Ils décidèrent de se rendre à l’endroit de provenance de ses cris, mais il n’y avait rien, après cela, ils décidèrent de regagner le sentier qu’il avait quitté, et reprirent leur marche. Ils entendirent de nouveau ses cris à proximité d’eux. Pris d’une effroyable peur, ils se mirent à courir, mais dans la course un des randonneurs aurait aperçu les quatre fameux druides. Ils auraient disparu rapidement.

Un témoignage de 2005, lors de l’organisation d’un « Duke of Edinburgh award » qui se résume en une expédition dans des lieux en contact avec la nature, s’est déroulé en 3 jours et 2 nuits, après une journée de randonner dans la forêt, les groupes ont campé dans une grande clairière et y ont allumé un feu et installé des tentes. Vers 20 h 15, alors que la lumière naturelle commencer à diminuer, un des élèves signala la présence de lumière au loin dans les bois. Évidement, il est possible que ce soit des promeneurs, mais le témoin a bien insisté sur le fait qu’il s’agissait de torche à l’ancienne et non de lampe moderne, en effet, il aurait aperçu le mouvement des flammes ce qui n’est pas possible sur une lampe normale. Dans la nuit plusieurs élèves, mais aussi des adultes aurait entendu des bruits donc des gémissements d’animaux.

Une légende paranormale de plus, mais le long de mes recherches, je n’ai pas trouvé que des copier coller comme pour certains lieux. En effet, les phénomènes paranormaux sont exactement les mêmes, mais chaque article est différent de l’autre. C’est, en effet, assez rare d voir autant de similitudes sans pour autant avoir des copies mots pour mots des articles. Il faut savoir que je n’ai trouvé aucune information sur les sites français. Malheureusement, je n’ai pas eu toutes les informations que je voulais, je souhaite donc prendre contact avec des officiels. Après des mois d’attente, aucune réponse ne m’a été donnés, ce qui en soit ne m’étonne guère. On reste donc sur notre faim une fois de plus. 

×